Mardi 19 Septembre 2017
  • Tri par:
  • date
  • note
  • consultation

Ce magazine en ligne est consacré à la Veille Technologique et à l'Innovation, principalement dans les domaines des technologies nouvelles et de l'informatique.

En partenariat avec l'ASPROM, il permet d'aborder l'activité quotidienne en matière d'audiovisuel, de télécommunication, d'informatique et d'électronique.

Il présente des articles à la pointe de la technique, rédigés par des spécialistes de premier plan.

Sponsoring
Avec CloudSSL, GMO GlobalSign facilite la gestion des certificats
Publié le 13 Septembre 2017

GMO GlobalSign, spécialiste des solutions d'identité et de sécurité, lance son offre CloudSSL qui permettra aux éditeurs de solutions SaaS de proposer à leurs clients une fonction de chiffrement intégrée sécurisée pour protéger leurs activités en ligne.

CloudSSL est un service de distribution SSL conçu spécialement pour les fournisseurs de services cloud et décharge les équipes de support internet grâce à l'automatisation de l'assignation et de la gestion des certificats. CloudSSL prend également en charge les certificats Wildcard. "Avant, la gestion des certificats était un cauchemar, explique explique John Prince, Cofondateur et Directeur des systèmes d'information du site HotelPlanner.com, spécialiste de la réservation en ligne de services touristiques pour les groupes. Nous dépendions de nos partenaires qui commandaient manuellement leurs certificats. Or, ces derniers arrivaient en permanence à expiration. La flexibilité de CloudSSL nous permet de sécuriser facilement, rapidement et efficacement de nouveaux sites à l'aide d'un processus entièrement automatisé, et de créer plusieurs domaines Wildcard sur un seul certificat. Au final, nous contrôlons bien mieux le processus d'émission de certificats. »

« Notre plateforme aide les sociétés Internet comme HotelPlanner.com à offrir à leurs clients une expérience utilisateur fiable » confirme Doug Beattie, Vice-président en charge du développement des produits chez GlobalSign. Les certificats CloudSSL sont émis pour les fournisseurs de services avec un niveau « validation de l'organisation (OV) ». Les domaines sont ajoutés à l'issue des contrôles de validation de domaine entièrement automatisés. Les fournisseurs peuvent ainsi sécuriser plusieurs domaines et jusqu'à 500 SAN uniques sur un même certificat. Les API permettent par ailleurs aux fournisseurs d'ajouter et de supprimer dynamiquement des domaines, et en cas de suppression d'un SAN, celui-ci peut être réutilisé pour un autre domaine, sans surcoût. Une fois un domaine contrôlé et vérifié, d'autres sous-domaines peuvent être ajoutés sans validation de domaine supplémentaire.