Samedi 21 Octobre 2017

Ce magazine en ligne est consacré à la Veille Technologique et à l'Innovation, principalement dans les domaines des technologies nouvelles et de l'informatique.

En partenariat avec l'ASPROM, il permet d'aborder l'activité quotidienne en matière d'audiovisuel, de télécommunication, d'informatique et d'électronique.

Il présente des articles à la pointe de la technique, rédigés par des spécialistes de premier plan.

Sponsoring
Les entreprises du secteur de l'énergie (eau, électricité, etc.) doivent repenser leur modèle et se diversifier
Publié le 12 Octobre 2017

Les entreprises européennes des Utilities éprouvent de grandes difficultés à attirer de nouveaux clients. Pour continuer à se développer, elles se diversifient dans de nouveaux domaines, notamment avec des offres liées à la maison connectée. 

Selon une nouvelle étude de PAC - CXP Group, 73 % des entreprises du secteur des Utilities considèrent l’acquisition de nouveaux clients comme un défi majeur. 60% se disent également préoccupées par la rétention des clients et 58% par l’augmentation constante des menaces de cybersécurité.

Les Utilities se retrouvent obligées de repenser leurs modèles d’entreprise pour faire face à l’augmentation du nombre de ruptures de contrats, à des bouleversements technologiques de grande envergure et à l’évolution du paysage concurrentiel. Si 32 % des participants considèrent les acteurs déjà établis sur le marché comme leurs principaux concurrents, 28 % d’entre eux mentionnent néanmoins les startups comme une source potentielle de perturbation et 15 % estiment que les nouveaux arrivants issus d’autres secteurs représentent la principale menace pour leur stabilité sur le marché.

L’une des principales évolutions qui touchent le secteur est le passage aux compteurs intelligents. Plus de la moitié (59 %) des fournisseurs d’énergie sont d’ailleurs à un stade avancé ou relativement mature concernant leur déploiement. Ils considèrent l’acceptation par les consommateurs (51 %) et les préoccupations en matière de sécurité (43 %) comme les principaux défis à relever s’ils veulent tirer pleinement parti de leur investissement. La plupart des entreprises des Utilities doivent toutefois encore parvenir à exploiter pleinement les données issues de ces compteurs intelligents. En effet, seules 48 % d’entre elles analysent les données d’intervalle (toutes les demi-heures, toutes les heures, etc.).

La technologie est sans nul un des facteurs de réussite majeurs pour les entreprises du secteur, qu’il s’agisse d’optimiser l’expérience client ou de doper l’efficacité des services. 54 % ont d'ailleurs déjà investi dans des agents intelligents et attendent de ces derniers qu’ils leur apportent surtout de la valeur en termes d’amélioration de la réactivité des services. 82 % prévoient aussi d’investir dans des offres de maison connectée au cours des trois prochaines années, afin de se repositionner et de ne plus se contenter de la fourniture d’énergie ou du traitement de l’eau et des déchets

« Les entreprises européennes du secteur des Utilities font face à des choix cruciaux pour la sauvegarde de leur avenir, explique Nick Mayes, analyste principal chez PAC. Doivent-elles s’en tenir à leur offre de services actuelle et mettre l’accent sur l’optimisation du service pour la clientèle existante ? Ou doivent-elles opérer un virage et diversifier leurs activités dans des domaines potentiellement plus lucratifs, susceptibles d’inclure des produits et des services très différents de ceux proposés traditionnellement ? De nombreuses entreprises du secteur examinent d’ailleurs la façon dont les opérateurs de télécommunications sont parvenus à se détacher d’une offre exclusivement centrée sur la téléphonie filaire pour se muer en fournisseurs de services groupés plus rentables ».